Soins thalasso – Les contre-indications

Les soins thalasso procurent un bien-être incroyable lorsqu’ils sont adaptés aux pathologies à soigner. Ces soins sont de plus en plus prodigués d’autant plus que de plus en plus de personnes préfèrent ces types de médecine du bien-être au lieu de se ruiner et se rendre encore plus malade avec des médicaments jugés beaucoup trop chimiques. Toutefois, seules certaines maladies sont curables par la thalassothérapie. De même, tout le monde n’y a pas forcément droit puisqu’il existe des contre-indications liées à la thalassothérapie.

Les pathologies curables par la thalassothérapie

La thalassothérapie est la cure par les bienfaits de l’eau de mer dans un endroit calme et reposant. Ce type de cure favorise plutôt le bien-être et est indiquée en sus d’une cure normale chez le médecin ou lors d’une convalescence.  Elle est ainsi indiquée pour le traitement de pathologies comme la fatigue générale, le stress, la fatigue liée à la grossesse, l’obésité, les maux lombaires, les troubles respiratoires, les problèmes vasculaires, les jambes lourdes, la dépendance au tabac, les problèmes endocriniens, ou encore l’arthrose, mais aussi pour combattre la cellulite. Les soins thalasso divergent selon ces pathologies. L’on retrouve les bains hydro massant, les bains de boue, les douches sous-marines, les douches à jets, les modelages, les massages, la kinésithérapie comme types de soins thalasso. A cela peuvent s’accompagner des séances de fitness ou de cardio, d’aquagym, de sauna et de hammam ou encore des conseils de régimes diététiques.

Le certificat de santé

Même si l’on se réfère à la thalassothérapie comme s’il s’agissait d’un lieu de vacance et de bien-être, les soins prodigués nécessitent l’assistance d’un médecin. Il est important de consulter avant de s’adonner à tout soin thalasso car il existe des contre-indications. Le médecin doit d’abord faire un bilan général de l’état de santé. Ensuite, celui-ci confèrera un certificat de santé attestant des bonnes conditions du curiste pour recevoir des soins thalasso est nécessaire.  Il peut également arriver que certains types de soins ne correspondent pas au curiste et à son état de santé. C’est là l’utilité du certificat de santé afin d’indiquer les cures à éviter.

Les contre-indications principales

Il existe des contre-indications en thalassothérapie contrairement aux idées reçues. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il faut au préalable les connaître. Il faut d’abord savoir que les femmes enceintes peuvent suivre des cures de thalassothérapie jusqu’à leur sixième mois. Il existe même des centres de thalassos spécialisées dans le domaine des femmes enceintes et des bébés. Aussi, les soins tels que le hammam ou le sauna qui sont à base de chaleur sont à proscrire pour les types de personnes ayant des problèmes de circulation, les hypertensifs, ou encore les personnes ayant eu récemment un infarctus, des traumatismes, ou des fractures. Les personnes ayant des troubles respiratoires telles que les asthmatiques ne sont pas admis en soins thalasso à moins que le médecin ne juge leur état stable. Ces personnes devront tout de même éviter les bains de vapeurs par précaution. Les personnes ayant des problèmes de peau dont les plaies sont ouvertes ou infectées, comme les escarres sont également contre-indiquées en soins thalasso. Par contre, il existe des problèmes de peau que l’eau de mer en thalasso guéri merveilleusement bien. La thalassothérapie est également interdite aux personnes en état de fatigue extrême ainsi qu’aux personnes étant dans une phase de cancer évolutif même si les personnes ayant un cancer en phase stable peuvent tout de même bénéficier de soins thalasso doux et légers. Les personnes atteintes de cirrhose, hépatite, insuffisance rénale, hyperthyroïdie et dépression nerveuse ne sont pas non plus admises en thalassothérapie. Les personnes atteintes du cirrhose, de l’hépatite, d’insuffisance rénale, d’hyperthyroïdie mais aussi de dépression nerveuse ne sont pas non plus autorisées à suivre des cures de thalassothérapie.